Les dangers du soleil

img Le rayonnement solaire

Le rayonnement solaire est indispensable à la vie mais il peut être extrêmement dangereux pour la santé humaine. Une trop longue exposition au soleil peut être à l'origine de nombreuses et diverses réactions cutanées.

Le rayon solaire est constitué d'ondes électromagnétiques qui transportent de l'énergie.
D'un point de vue sanitaire, les rayons importants sont :
- l'ultraviolet A (UV A)
- l'ultraviolet B (UV B)
- le visible
- l'infrarouge

Face à l'augmentation des pathologies liées à la surexposition aux rayonnements solaires et devant les inquiétudes suscitées par la diminution de la couche d'ozone, l'Organisation Mondiale de la Santé, l'Organisation Mondiale de la Météorologie et le Programme des Nations Unies pour l'Environnement ont mis au point un indice universel qui quantifie l'intensité du rayonnement ultraviolet à la surface de la terre et son seuil de nocivité. En général, en Europe, la valeur de cet indice ne dépasse pas 8 sauf parfois localement comme sur les plages.

L'indice UV varie en fonction :
- de la position du soleil dans le ciel, de la saison, de l'heure, de la latitude, de l'altitude, de la nature du sol
- de l'épaisseur de la couche d'ozone qui filtre une grande majorité des UV B
- de la concentration dans l'atmosphère d'aérosols ou de pollutions diverses
- des nuages

img Les effets bénéfiques du soleil sur la peau

Le rayonnement solaire est indispensable à la vie car :
- il a une action antirachitique : les UV aident à la synthèse de la vitamine D
- il améliore des maladies comme certaines dermatoses
- il a une action antidépressive

img Les conséquences des expositions au soleil

          1 / Sur la peau

Le coup de soleil ou érythème actinique

Le coup de soleil apparaît au delà d'une certaine dose de rayons UV B reçus par la peau. Cette dose est fonction de l'intensité du rayonnement UV, de la durée de l'exposition et de la sensibilité de l'individu au soleil. Le coup de soleil est une brûlure de la peau du premier degré.

Les cancers cutanés

Il existe deux principaux cancers cutanés : les carcinomes et les mélanomes.

Ils touchent en France plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque année et cette incidence est en constante progression. Les sujets qui sont les plus touchés sont ceux qui ont la peau claire, les blonds ou les roux qui ont des tâches de rousseur, bronzent difficilement et ont facilement des coups de soleil. Chaque individu a un "capital soleil" qui varie suivant son type de peau et correspond au nombre d'heures d'exposition au soleil que la peau est capable de tolérer.

- les carcinomes
Ils représentent 95% de l'ensemble des cancers cutanés et présentent deux variétés : les carcinomes basocellulaires qui se développent uniquement sur place, ne donnent pas de métastases et sont quatre fois plus fréquents que les carcinomes spinocellulaires qui peuvent se propager dans les ganglions régionaux ou à distance.
En France, plus de 50 000 personnes par an présentent un cancer de ce type et presque tous en guérissent. Ces cancers prédominent sur les parties du corps exposées au soleil. Lorsque le capital soleil est dépassé, le risque de développer un carcinome devient important et les expositions excessives mêmes reçues 20 à 30 ans plus tôt jouent un rôle.

- les mélanomes
C'est le cancer cutané le plus dangereux. Chaque année en France, 4 000 à 5 000 cas sont découverts, 1 000 personnes en meurent. Son incidence dans le monde ne cesse de progresser.
Il s'agit soit d'un grain de beauté qui se modifie dans sa forme et sa coloration soit d'une lésion nouvelle brune ou noire qui apparaît et s'élargit. Les caractéristiques du mélanome peuvent être décrites à l'aide de la règle ABCD : Asymétrie, Bordure, Coloration, Diamètre. Si on ne reconnaît pas le mélanome à sa phase initiale, il peut croître et générer des métastases. Le risque de mélanome est plus fortement influencé par l'exposition au soleil dans l'enfance qu'à l'âge adulte.

          2 / Sur les yeux (tjs porté des lunettes de soleil en extérieur)

- Les effets du soleil sur l'oeil peuvent provoquer : photokératite, conjonctivite...
- Les ultraviolets contribueraient également à accélérer la formation de la cataracte. Quelques 20 millions de personnes sont aveugles du fait de la cataracte dans le monde et l'OMS estime que pour 20 % d'entre eux, elle pourrait être due à une exposition aux UV.
- L'observation directe du soleil peut provoquer de graves lésions notamment de la rétine. 

          3 / Sur le système immunitaire

Les rayons ultraviolets, en affectant la peau, peuvent avoir des effets nocifs sur le système immunitaire. Ils peuvent induire une immunodépression entraînant la réceptivité à certaines maladies infectieuses cutanées ou générales.

img Mesures de protection

         
- Ecrans et filtres solaires : choisir ceux qui ont un facteur de protection élevé et les appliquer de façon répétée. Des études ont démontré que l'utilisation régulière de crèmes solaires sur les surfaces corporelles exposées au soleil est capable de réduire le développement des kératoses actiniques et des cancers spinocellulaires.
- Lunettes de soleil arrêtant les UV pour la protection des yeux, port de vêtements
- Eviter les heures où l'intensité des UV est maximale...

img Les Milieux à Risques

La quantité d'UV perçue par l'oeil dépend de la température, de la composition de l'atmosphère (pollution, ozone,...) et de la distance terre-soleil.

Le danger maximal se situe donc de 12h00 à 16h00, près de l'équateur et en altitude. Certains types de surfaces accroissent les risques:

  • Un sol cultivé réverbère 15 % du rayonnement solaire.
  • L'eau 20 %.
  • Le sable clair 35 %.
  • La neige 85 %